Une Autre Vision de l’Iranie

Lecteurs, lectrices, françaises, français, arabes, arabes. Je suis vivant !

Contrairement à ce qu’on pourrait penser sur un vol pour le moyen orient, je n’ai pas rencontré de soucis majeurs, une escale rapide à Athènes pour arriver en Iran à 3h10 du matin.

Nous nous sommes donc dirigés vers la police aux frontières. Dans les lignes réservées aux Iraniens tout le monde était rangé en file ordonnée alors que devant les 4 ou 5 postes pour les étrangers c’était une masse de femmes, hommes et enfants juste derrière la ligne jaune, chacun essayant de passer en premier. Après une grosse analyse et l’utilisation d’algorithmes j’ai choisi la queue la moins chahutée et j’ai attendu presque 45 minutes.

J’ai pu voir que les flics iraniens et surtout un fdp faisaient beaucoup les cowboys notamment dans les files iraniennes où tout était calme. Le flic, que nous appellerons Amin, indiquait aux gens ou se placer et plusieurs fois je l’ai vu prendre un mec qui était deuxième ou troisième d’une file pour le mettre à la fin d’une autre, puis prendre des mecs à la fin et les faire passer sur une file qui venait de s’ouvrir, ou encore prendre la mère et le fils dans une file pour étrangers, les faire passer dans une nouvelle file pour iraniens mais laisser le père et les autres enfants dans la file en bordel.

Quand mon tour est passé, j’ai eu le droit à quelques questions puis le mec m’a dit de passer et d’attendre sans mon passeport, je lui ai demandé pourquoi et il m’a montré son écran avec une petite pop-up d’alerte écrit en arabe… surement une entorse au swag iranien. Le mec nous a amené à un de ses collègues très sympa qui a pris nos empruntes et des photocopies de nos passeports dans une salle à part. On a finalement pu repartir sans embûche.

IMG_0971.JPG

Après une heure de trajet de taxi nous sommes arrivés chez notre hôte de la nuit suivante, Ata, qui nous a gentiment laissé rentrer pour dormir une petite heure avant qu’il aille au travail à 7h30. Après une heure de sommeil et une douche, Ata nous a pris dans sa 206 cabossée, est allé badger à son taff avant de nous déposer à un bureau de change après nous avoir acheté une carte SIM iranienne. Il nous a indiqué oú était les centres d’intérêt principaux de la ville puis il est retourné taffer en nous donnant rendez-vous l’après-midi.

En suivant ses conseils nous sommes allés visiter le bazar, un palais à côté, nous avons mangé dans son restaurant préféré, un restaurant kebab typique pas mauvais et avec des portions balèzes. Nous sommes ensuite repartis dans un autre palais via le métro iranien (propre), nous n’avons pas visité grand-chose parce que les prix sont assez élevés mine de rien et comme Lucie et moi sommes des crevards on s’est entendu là-dessus. Nous avons donc erré dans les jardins des palais (bof) de Téhéran puis nous sommes dirigés vers le lieu de rdv avec Ata pour y être à 17h15.

Il nous a alors expliqué son programme et la façon dont allait se dérouler notre soirée et j’ai d’abord été un peu inquiet. Il avait le mariage dans un mec de sa promo de 19h auquel il n’avait pas réussi à nous inviter. Il nous a donc proposé d’aller manger un bout avec son pote et un autre mec en l’attendant.

img_0979

Au final le mec, Rasool, et son pote ont vraiment été grave sympa, nous sommes allés boire un thé afin d’attendre une copine de Rasool. Nous sommes ensuite allés tous les 5 en haut d’une montagne au nord de Téhéran et d’où nous pouvions voir toute la ville. Nous avons pas mal discuté avec eux, ils nous ont parlé de la vie en tant que jeune en Iran, leur haine du régime et de la religion qui leur avait été imposé durant toutes les étapes de leur éducation. Ils nous ont parlé des interdictions, comment c’était d’être une femme avec toutes ces règles imposées par la chariah, leur rapport à la drogue, l’alcool et toute la vie nocturne en général. Vers 22h nous sommes retournés en ville afin de manger un bout en attendant Ata. Il est arrivé complètement saoul au moment du service et nous avons discuté ensemble en mangeant leurs bons plats et leur boisson chelou mais typiques.

 

IMG_0989.JPGVers 00h30 alors que le restaurant fermait nous allions rentrés chacun chez nous quand Rasoul et son pote nous ont proposé de rejoindre un autre pote à eux (à l’air très gay) afin de boire un verre chez lui. Ayant dormi que quelques heures depuis le départ de Paris, Lucie encore moins et Ata notre chauffeur étant encore bien saoul, nous avons donc raisonnablement accepté l’invitation, passé un barrage de police OKLM et somme allés goûter la vodka iranienne (qui ressemblait plus à de la manzana un peu relevée). Finalement vers 4h30 après 2 litres vidés, alors que Lucie commençait à se faire sérieusement dragué par le ‘gay’ et que Ata sombrait doucement nous sommes partis de la soirée pour aller nous couchés.
img_0988-4

En chemin nous sommes passés devant une sorte de
restaurant et je me suis étonné de voir que c’était encore ouvert et qu’il y avait du monde. Les deux iraniens se sont marrés et nous ont dit qu’on devait absolument essayer. En fait ces restaurants sont ouverts de 4h à 7h et servent de la soupe de tête de moutons bouilli, et si tu payes un peu plus tu as le droit à la peau du visage. On a goûté, pas mauvais mais je préfère les miel pops !

 

Le lendemain réveil midi pour moi, une petite douche, Rasoul qui a dormi à la maison nous a fait à manger son omelette spéciale pendant que Ata est allé faire quelques courses. Il a d’ailleurs dû acheter une bouteille d’acide pour déboucher les chiottes que Lucie avait bloquées avec du papier toilette (entre autres). On est maintenant en route pour Ispahan avec l’impression d’avoir déjà passé une semaine à Téhéran.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Une Autre Vision de l’Iranie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s